June 6, 2017 Kiki la Femme d'affaires 0Comment

Je ne veux plus vivre au rythme des vagues qui chantent «Métro, boulot, dodo». Je veux être ma propre patronne, ne plus travailler pour les autres tout en conciliant ma vie de famille.

C’est vrai après tout, pourquoi devenir entrepreneure? Si vous ne l’avez jamais envisagé, l’idée peut vous paraître futile voire même inatteignable ou utopique. Mais à y réfléchir de plus près, il est sérieusement temps d’y penser…

Je travaille dans l’une des plus grandes banques du pays, mais je n’aime pas ce que je fais. Je passe la majeure partie de ma journée au travail. Même une fois à la maison, mon esprit vagabonde vers les dossiers qui m’attendent au travail. Chaque jour que Dieu fait, dès mon réveil, les mêmes questions me tournent l’esprit. Pourquoi moi ? Pourquoi dois-je aller au travail ? Pourquoi ne puis-je pas rester au chaud sous ma couette ? Pourquoi ne devrais-je pas dormir plus ? Pourquoi ? Pourquoi ? Mon monde est peuplé de pourquoi, vous l’aurez compris. Hélas, on se dit souvent qu’on n’a pas le choix. Les responsabilités sont omniprésentes, les factures s’empilent sur la table. On doit envoyer de l’argent au Sénégal pour les parents. On doit nourrir, loger et vêtir les enfants. On doit payer pour leurs activités de loisirs et tant d’autres….

Je me sens comme une esclave qui espère acheter sa liberté grâce à l’entreprenariat. J’éprouve de la peur à l’idée de tout lâcher sachant que j’ai beaucoup d’idées mais je ne sais pas par où commencer. Que devrais-je faire ? Quelles sont les solutions à ma disposition ?
Bref, je veux tout simplement devenir une business woman, une femme d’affaires. Les raisons? elles sont simples. Je souhaite vivre mes passions. Je veux passer plus de temps avec ma famille. J’ai envie de voyager autour du monde et découvrir de nouvelles choses. Je veux être en mesure d’aider les autres…

Le plus difficile sera toujours de sauter le pas. Il me faut de la volonté, de l’énergie et de la passion. Cependant, hahahaha, comme indiqué dans ma bio, tout y est sauf l’énergie lol. Je suis de nature paresseuse mais quand je veux je peux.

Je n’ai pas peur d’échouer et de devoir me relever… Je reste confiante.
Comme dit le proverbe : Petit à petit l’oiseau fait son nid. En avançant lentement mais surement, avec de la patience et de la persévérance, on atteint son but.

A suivre…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *