June 6, 2017 M la Workaholic 0Comment

Partie 1 : comment reconnaître le manque d’équilibre dans tous les  aspects de sa vie?

Il y a 2 semaines de cela, j’étais assise à la bibliothèque de l’hôpital entrain de finir un projet quand je me suis rendue compte que je n’avais pas envie d’être là, qu’en fait, je ne voulais rien faire du tout. Je reconnaissais là l’un des signes avant-coureurs d’un burnout (ou syndrome d’épuisement). Eh oui, je suis familière avec le sujet non seulement parce que je suis dans le domaine de la santé mais aussi parce que j’ai vécu mon premier burnout l’été passé. Celui-ci avait été précipité par mon horaire demandant d’étudiante en médecine, les connaissances à accumuler, le manque de sommeil, le stress…. Le tout aggravé par le fait que j’avais des problèmes de santé que je devais gérer tout en carburant à 150% afin de maintenir un rendement professionnel qui ne pouvait être en dessous de 100% (les patients n’allaient pas attendre que je guérisse complètement pour être soignés!). Donc, il y a eu d’abord la fatigue, puis l’épuisement au point de ne pas pouvoir me lever de mon canapé une fois que je rentrais du boulot, la démotivation par rapport à mes tâches de tous les jours, la tristesse voire dépression et pire encore la dépersonnalisation : le fait de ne plus nous reconnaitre en nous-mêmes, de douter de nos capacités et de rester dans un coin obscur. C’est ça le burn-out!

Vous vous demandez probablement ou est-ce que je veux en venir avec ça et c’est quoi le rapport entre le burnout et le fameux ‘’work-life balance’’. C’est parce que je suis convaincue que la meilleure manière d’éviter un burnout ou l’épuisement aussi bien dans le domaine professionnel que personnel, c’est d’avoir une balance dans tous les aspects de sa vie. Et c’est également la meilleure manière de sortir d’un burnout. Mais comment identifier le moment où on perd la balance des choses?  Qu’est ce qui se passait dans ma vie et comment pouvais-je mieux en balancer les différents aspects? Et pourtant j’ai toujours eu une bonne balance dans ma vie. Certes j’ai toujours été une work-a-holic (le surnom n’est pas du tout un hasard). Je n’ai jamais cessé de travailler pour atteindre mes ambitions et mes passions et je suis passée d’un bac à une maitrise à un doctorat pour ensuite décider que je voulais être médecin-chercheur pour aider directement les personnes atteintes du cancer. Mais, j’avais toujours su maintenir une balance où je voyais régulièrement mes amis et ma famille. J’avais des relations amoureuses saines, je sortais, j’avais des hobbies et aussi des habitudes de vie saines. La preuve en est que j’aurai fait un burnout plus tôt si ce n’était pas le cas. Alors, c’est quoi qui a changé l’été passé? Et ceci est un message important : le fait est que le ‘’work-life balance’’ n’est pas un concept statique, c’est quelque chose qui change à différents stades de nos vies et c’est quelque chose auquel il faut travailler constamment pour qu’il ne nous échappe pas. C’est ça qui s’est passé avec moi, c’est qu’avec différents événements dans ma vie, comme une période de maladie, j’ai perdu de ma résilience et j’ai perdu ma balance.

Alors pour répondre à la question de comment savoir quand on perd l’équilibre, il faut pouvoir reconnaitre les signes avant-coureurs comme mentionnés ci-haut, de prendre une pause et  de retourner à la base pour analyser la situation. Donc, à chaque fois que vous sentez que vous commencez à perdre le contrôle par rapport à vos taches de tous les jours ou que vous ne vous sentez pas à votre meilleur, je vous recommande de retourner aux sources et faire de la réflexion. Avant de régler tout problème il faut être honnête avec soi-même, reconnaitre le problème, en connaitre les causes pour pouvoir ensuite les régler. Et ceci se fait par la réflexion sur soi-même. Comment se sent-on? Où est-ce qu’on en est? Et ou est-ce qu’on veut aboutir?

Alors dès que j’ai reconnu que je devenais démotivée, il y a deux semaines à la bibliothèque, j’ai retiré mon calepin et un stylo et j’ai fait ce que j’aime faire le plus dans ces situations. J’ai dressé une liste de toutes les choses que je pouvais faire pour avoir une meilleure balance dans ma vie.

Restez à l’écoute. Dans mon prochain article, je partagerai avec vous ma liste et comment est-ce qu’on peut arriver à un meilleur équilibre dans nos vies juste avec 10 conseils faciles. Mais, entretemps, je suis curieuse de savoir ce que vous pensez de l’article et si vous avez des expériences à partager par rapport au burnout ou comment mieux reconnaitre quand ça va moins bien dans nos vies.

A +
M.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *